Quand l'orchidée peut refleurir

Si ! Si ! On y croit !

En effet, il paraîtrait que l'orchidée n'est absolument pas une plante censée s'éteindre après sa floraison et que, la Zine (celle qui fabrique, de ses menottes rien quà elle, de trop jolis bijoux, barettes et frous-frous) avec la détermination et le courage dont tu sembles vouloir faire preuve pour faire revivre la tienne, il semblerait bien que qu'elle aie une chance de s'en sortir...

C'est d'ailleurs ce qu'a semblé croire un collègue qui, me sachant un peu zézette-épouse-x à tout récupérer, me l'a refourguée après la chute de la dernière fleur. J'ai donc récupéré une orchidée sans plus aucune fleur, quasi désséchée aux racines ressemblant étrangement à E.T vers la fin quand il est vraiment urgent de le ramener chez lui, et scindée par 4 belles feuilles pleines et charnues.

Et après l'avoir quelque peu oubliée au bureau, pour ne pas dire totalement abandonnée alors que généralement mon grand défaut c'est de trop les arroser, j'ai décidé de la rapatrier à la maison ainsi que le papyrus, très mal en point également, le dernier de la longue lignée qui m'accompagne depuis près de 10 ans.

Je n'y connais pas grand-chose en variétés mais vu la bête (photo à l'appui), je dirais que j'ai une Phalaenopsis, une des espèces les plus répandues. Originaire des zones tropicales, elle est constituée de feuilles ovales allongées et charnues et la hampe florale s'orne de 6 à 20 fleurs de couleur blanche ou pourpre, parfois striées ou mouchetées. C'est bien cela, enfin sans les fleurs, maintenant.

Mars 2009 008.JPG


Bon, il est vrai, sur la mienne on dirait que la tige est totalement désolidarisée des feuilles et même du pot mais il n'en est rien.

REFLORAISON

Lorsque la floraison est terminée, deux hypothèses nous sont proposées :

-> Soit c'était la première floraison et dans ce cas il nous faut repérer sur la tige, en dessous des fleurs desséchées, un à 2 "yeux" (sorte de petit bourgeon). Coupez alors la tige au-dessus du 2ème oeil, pour stimuler une 2ème floraison, qui interviendra environ 2 mois plus tard.
J'ai coupé sans trop savoir il y a environ 1 mois, n'en reste plus qu'un et beaucoup d'espoir....

-> Soit nous avons assisté à la seconde floraison : la tige ne porte plus d'oeil et il faut donc la laisser sécher complètement puis la rabattre au ras du feuillage, en espérant voir apparaître une nouvelle tige. Eventualité moins marrante et peut-être même plus longue, déjà.

EXPOSITION & SOINS

Les Phalaenopsis apprécient la lumière, mais pas le soleil direct. Concrètement elle peut donc être devant une fenêtre à condition que la lumière soit filtrée par un rideau fin (ce que je n'ai pas, c'est soit occultant vu que volets condamnés par l'occupation végatale, soit pleine lumière).

Durant l'été, arrosez régulièrement à l'eau douce (les orchidées n'apprécient pas le calcaire !). Bassinez la plante une fois par semaine en la trempant dans un récipient plein d'eau additionnée d'un engrais spécial orchidées.

Vous pouvez brumiser une fois par jour le feuillage avec un vaporisateur (et non un brumisateur, ai-je appris samedi au salon Vivre Autrement, aventure hautement pleine de craquages bien sympathique que je relaterais) mais attention, ne touchez pas les fleurs !

Entre mai et septembre, vous pouvez sans problème sortir votre orchidée au jardin, en la plaçant sous un arbre au feuillage léger : ces sorties estivales sont de façon générale très profitables aux plantes d'appartement. Ne l'oubliez-pas pour autant !


REMPOTAGE

Choisissez un pot en plastique ou en terre cuite. Remplissez-le à moitié d'un mélange d'écorces de pin et de billes d'argile expansée.
Tenez votre orchidée d'une main, posez-là sur le mélange et finissez de recouvrir les racines. Cette plante aérienne ne tirera rien du support de culture, d'où l'importance des apports d'engrais. Tout ceci a l'air très facile, finalement... Suffit d'une bonne dose de patience, d'un peu de chance et de réserver la terre à d'autres végétaux.

Comme je ne connais pas encore très bien l'orchidée, voici les conseils chopés sur la Toile d'un jeannotlapin : "L'orchidée est une plante qu'il faut faire souffrir, très peu d'eau, 1/2-verre par semaine et encore ! Plus elle souffre au départ et plus elle va se défendre en faisant une tige avec par la suite des fleurs. La plante se plaît bien dans un vase très haut, même sans terre, seulement avec des granulés et des petites pierres. Quand les fleurs sont là, pulvériser de l'eau dans le vase près des racines pour humidifier la plante car elle aime être dans un environnement humide. Quand la plante a fini par faner, recommencer le cycle. Bonne chance et belle plante".

Pour finir, un lien incontournable de plaisir des yeux et surprises garanties, la galerie des "quelques" pensionnaires d'un Gadiri de mon époque retrouvé bien évidement sur fesse-bouc. Il m'a dit qu'il ne l'avait pas actualisé depuis un certain temps mais, tout d'même, ça vaut le coup d'oeil...

Alors, la Zine ? Ragaillardie ? Tu l'as pas déjà jetée, tout d'même ? J'espère que non et que de nouvelles fleurs viendront te surprendre !!

Commentaires

  • j'ai voulu faire plaisir à 2 des miennes et les sortir aux beaux jours dans la véranda. résultat: brûlures au 3 ème degré et rentage précipité derrière une fenêtre, à côté d'une autre belle et fleurie pour cacher la misère. je les ai rempotées dans un pot dans leur position naturelle: racines en haut et tête en bas (ce sont des épiphytes les phaleo...quelque chose). Il ne faut pas les arroser 3 semaines durant après le rempotage, mais brumiser à donf' le feuillage. D'où acte.

  • rhooo merci pour toutes ces infos !!
    j' ai rempoté la miss ceweek end et l 'ai mise dans la salle de bain, près d' une fenêtre...
    j' ai lu tes conseils de près, de trrrrrrès près !! et maintenant je croise les doigts !!!

  • Alors c cool ! Je croise les doigts pour la bougresse, elle a intérêt à reprendre !

  • ca tombe bien ton article sur les orchidées, moi aussi faut que je rescusite la mienne ;-)

  • la seconde floraison : la tige ne porte plus d'oeil et il faut donc la laisser sécher complètement puis la rabattre au ras du feuillage, en espérant voir apparaître une nouvelle tige.

  • ca tombe bien ton article sur les orchidées, moi aussi faut que je rescusite la mienne ;-)

Les commentaires sont fermés.